seo-referencement

Référencement : sur la toile vous écrivez pour des humains et pour des robots.

Quand vous écrivez pour vos lecteurs, des humains il ne faut jamais oublier que vous écrivez aussi pour les robots de Google… C’est ce que l’on appelle le « référencement naturel ».
Contrairement au référencement payant Google va vous trouver tout seul sans que vous ayez besoin de payer pour être vu.

Prenons un exemple connu de tous : un journal papier, et posons nous 3 questions :

1. A quoi servirait un journal sans article ?
2. A quoi servirait un journal avec des articles mais qui ne serait pas disponible en kiosque ?
3. A quoi servirait un journal avec des articles, disponible en kiosque mais enfoui sous un million d’autres journaux ?

C’est cette dernière question que nous allons aborder avec le référencement naturel car, avec votre blog, vous avez un journal, vous y écrivez des articles (du contenu) et il est disponible en kiosque en permanence.

Mais si vous n’avez pas pensé à son référencement c’est comme si il était enfoui sous une tonne d’autres articles et impossible à trouver.

Il est invisible, inaccessible et donc inutile !

Un bon référencement vous permettra de mettre votre article au-dessus de la pile et d’être vu par un plus grand nombre de lecteurs. Il faut donc qu’il soit intéressant et qualitatif pour vos lecteurs (les humains) mais il faut aussi y placer des mots clés pour que Google (les robots) vous mette sur le devant du kiosque.

Vous écrivez avant tout pour des lecteurs humains mais si vous ne faites pas en sorte d’écrire aussi pour les robots de Google, les humains ne trouveront jamais vos contenus.

Les 4 Points de base pour un bon référencement.

1. Soyez clairs et précis.

C’est bien connu un internaute lit les articles en diagonale.
- Faites des phrases courtes
– Ayez un style direct sans fioriture.
– Une information simple et claire amènera à une compréhension immédiate.
– Utilisez le présent de l’indicatif le plus souvent possible.
– Évitez les expressions toutes faites, démarquez-vous !

2. N’ayez pas peur des répétitions !

Il va falloir que vous placiez votre mot clé (mot le plus important de votre article) plusieurs fois dans votre article.
Utilisez le avec parcimonie. Synonymes, répétition d’idées formulées différemment, utilisation du champ lexicale, voilà autant de possibilités de mettre en évidence le thème de votre article de façon pertinente.

3. Faites des paragraphes.

La plupart des internautes survolent les articles qu’il lisent.
– Faire des paragraphes permet une lecture plus facile tout en répétant et en complétant l’information principale.
– N’hésitez pas également à mettre des mots clé en gras afin d’attirer l’œil de votre lecteur.

4. Attention aux longueurs !

Un article trop long peut être vite dissuasif pour le lecteur.
- Essayez de rester dans la limite de 1500 signes (soit 200 mots), sauf si votre article demande une analyse plus poussée.
- « One paper one idea » (un article pour une idée). Ne faites jamais un billet qui contient deux idées différentes ! 2 idées = 2 billets !
– Regardez quel article a fonctionné sur votre blog et inspirez vous en pour les suivants.

Bon à savoir : Pour un bon référencement Il va falloir que votre mot clé apparaisse dans l’intitulé de l’article, dans le titre de la page, dans l’URL de la page, dans la méta description et plusieurs fois dans le contenu.

Rédiger un article qui tienne compte à la fois des humains et des robots de Google, c’est le travail d’un community manager (et accessoirement le mien…).

Pour cet article le mot clé était « référencement »… Alors ? Est-il bien placé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>