url20

Avocats : Voilà pourquoi vous devez être présents sur Internet !

Souvent les professions libérales pensent, à tort, qu’Internet n’est pas fait pour eux. Il est vrai que cette catégorie professionnelle offre des « services de proximité et de contacts humains » et ne voit pas toujours l’intérêt d’être présente sur le Web. Et pourtant, cet outil devenu incontournable peut vous apporter une visibilité que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

 Mais alors pour les avocats, Internet ça sert à quoi ?

En 2015, Internet est devenu incontournable. Une partie des recherches de prestataires de services passe encore un peu par le relationnel et ses proches, mais de plus en plus par Internet.

Votre présence sur le Web vous permettra de :

1. Créer votre identité et votre image digitale.
2. Améliorer votre visibilité sur Internet.
3. Optimiser vos contacts avec vos publics et vos futurs clients.
4. Garder un contact permanent avec vos clients et maintenir la relation.
5. Asseoir votre position d’expert dans votre spécialité.
6. Montrer l’étendue de vos services et de vos prestations.
7. Dynamiser votre image, en tant que futur employeur, pour vos recrutements .

 

Être sur internet c’est important, y être BIEN c’est primordial ! 

 

Que faut-il pour avoir une bonne présence sur le Web ?

Il ne suffit pas « d’être » sur Internet, il faut « bien » être sur Internet. Si vous ne prenez pas les bons outils, si vous vous dispersez ou si vous allez dans la mauvaise direction, vous perdrez votre temps et vous ternirez votre image.

Pour optimiser votre présence il vous faudra trois choses :

1. Un site Internet. Si vous en avez déjà un c’est bien. Est-il « responsive design » ? Est-il bien référencé ? Est-il clair et efficace ? Autant de questions importantes qui font la différence pour une bonne image sur le Web. Si vous n’en n’avez pas c’est indispensable d’en créer un, et ce sera votre premier pas sur la toile…

2. Un blog. Un site c’est bien pour présenter votre cabinet de manière institutionnelle mais c’est statique. Une fois qu’il est en ligne, un site ne bouge plus ou peu.
Le blog, lui, est destiné à vivre et à être alimenter régulièrement par l’ajout d’articles que vous rédigerez. Le blog est une très bonne porte d’entrée pour vos futurs clients qui découvriront votre expertise, pourront vous poser des questions ou vous contacter. Google référence mieux les blogs que les sites, votre blog vous rendra donc plus visible sur la toile !

Attention cependant à bien mettre en place votre ligne éditoriale, à créer des contenus pertinents et à bien choisir vos mots clés afin d’améliorer votre référencement et donc, votre visibilité.

Le blog est une vraie valeur ajoutée pour votre cabinet. Vous ferez quelque chose que les autres ne font pas, vous vous démaquerez donc de vos concurrents.

3. Des pages professionnelles sur les réseaux sociaux. Voilà peut-être le point le plus compliqué pour vous… Vous voyez les réseaux sociaux comme des outils de communication avec vos amis ou votre famille mais vous ne voyez pas comment ils pourraient vous être utiles dans votre profession.
Les réseaux sociaux c’est le moyen de créer votre communauté ! Un ensemble d’anciens, actuels ou futurs clients qui vous suivent et qui s’intéressent à l’information que vous publiez. Voilà la meilleure façon de créer des relations de confiance, qualité indispensable chez un avocat.

 

Est-ce que ça marche vraiment ?

Si vous êtes encore sceptiques sur l’utilité d’être présents sur le Web je vous invite à découvrir un exemple concret.

Si je tape sur Google la recherche « comment contester une contravention ? » (qui doit être une question très fréquente) j’obtiens 132 000 résultats.

Les 3 premiers résultats sont des sites du gouvernement, le 4ème correspond à un article d’un journal de moto et le 5ème (ce qui est une très bonne place vu le nombre de résultats) est un cabinet d’avocats qui a écrit un article de blog sur ce problème.

Le Cabinet d’avocats Gueguen-Carroll a vite compris l’atout d’Internet pour sa profession. Site, blog, réseaux sociaux, et même chaine Youtube, ils ont optimisé leur présence et ça marche !

Exemple avocat

 

Sur leur site tout est prévu pour pouvoir les contacter rapidement, des conseils sont donnés, et la transparence est totale avec la possibilité pour les clients de laisser des avis directement sur le site.

 

Exemple avocat 5

 

Leur page Facebook est suivie par plus de 10 000 personnes, vidéos, conseils, réponses simples à des questions, tout est fait pour intéresser les internautes et le cabinet démontre ainsi sont expertise et sa légitimité. Les coordonnées du cabinet ainsi qu’un lien vers leur site sont présents pour que l’on puisse les contacter facilement.

Exemple avocat 2

 

Sur Twitter, 2573 abonnés, un logo Twitter personnalisé où le légendaire oiseau a revêtu sa robe d’avocat, et toujours le même principe que sur Facebook, conseils, informations, réponses, coordonnées et lien vers le site Web.

Exemple avocat 3

 

Le cabinet Gueguen-Carroll a été encore plus loin dans sa communication digitale et propose une chaine Youtube sur laquelle il poste des vidéos d’information ou de conseils.
Sur le Web, la vidéo est un vrai plus, comparé à de longs textes pouvant être ennuyeux à lire. Le message vidéo passe mieux, est plus percutant et plus facile à partager.

Si vous vous sentez à l’aise à l’idée de parler devant une caméra c’est un atout non négligeable pour un cabinet d’avocats.

Exemple avocat 4

 

Voilà donc une vraie stratégie de Marketing Digital mise en place par ce cabinet, qui leur permet de jouir d’une très bonne notoriété sur Internet et d’être reconnus comme de vrais experts dans leur domaine.

Alors, ne restez pas dans l’ombre… branchez-vous sur le Web ! Contactez-moi et nous verrons ensemble quelles solutions sont les plus adaptées à votre cabinet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>